Lune - Junko Nakamura

Depuis 2012, Junko Nakamura tisse son oeuvre. Japonaise installée en France, elle expérimente les techniques, travaille la couleur et narre le quotidien comme personne. "La tranquillité intrigante de Junko Nakamura", ainsi la qualifiait Lucie Cauwe en 2016. Par sa maîtrise de l'ombre et de la lumière, l'inventivité de ses cadrages, Junko Nakamura fait partie des rares autrices-illustratrices à avoir créé un univers aussi totalement singulier qu'immédiatement universel.

Son nouvel album, Lune, paru aux éditions Memo, plonge le lecteur dans une nuit où le rêve et le merveilleux du quotidien se mêlent et où les silences sont aussi importants que les textes.

Junko Nakamura animera un atelier autour du fusain, ombre et lumière, à partir de 5 ans.

▷ Atelier // mercredi 16 octobre à partir de 16h
    
Exposition du 16 octobre au 12 novembre

▷ Librairie des Éditeurs associés 
    11 rue de Médicis, 75006 Paris • RER B Luxembourg ou M° Odéon

▷ Participation 5 €

Pas vu Maurice

À partir de carnets retrouvés dans une maison abandonnée, Laurence Hugues entrelace la voix de Marie, paysanne, l'autrice des carnets, à la sienne. Ces textes, faits de listes et de récits du quotidien, autant de clin d'oeil à l'infra-ordinaire de Perec, laissent poindre la solitude et la monotonie de la vie d'un hameau, qui ne semble bousculé que par la visite occasionnelle du neveu Maurice. Des photographies de Claude BENOIT à la GUILLAUME, coauteur, accompagnent ce livre paru chez Créaphis au plus près de la matérialité de l'archive.

▷ Rencontre- lecture // jeudi 24 octobre à 19h

▷ Librairie des Éditeurs associés 
    11 rue de Médicis, 75006 Paris • RER B Luxembourg ou M° Odéon

▷ Entrée libre

Bestiaire de bestioles

Aude Villerouge puise son inspiration dans la faune et la flore, les contes et les fables, l'histoire de l'art, la culture populaire, et plus largement, dans la vie de tous les jours. Ce bestiaire - publié chez Solo ma non troppo - est un carnet d'insectes à colorier (ou pas), un imagier d'espèces menacées et une ode à cette faune exceptionnelle et fragile. Pour ses insectes, l'artiste s'est inspirée des styles Art Nouveau et Art Déco, et utilise une technique évoquant l'esthétique du tatouage. Ainsi, prenant l'aspect d'un bijou mystique, d'une amulette magique, d'un grigri électronique ou d'un jouet mécanique, chaque insecte forme avec ses congénères une collection rimant avec superstition et invention.

Pour le lancement de la publication, 15 exemplaires tirés à part comprenant un papillon découpé en page centrale sont proposés à la vente : premiers arrivés, premiers servis !
Vous êtes tous invités à participer à un joyeux coloriage sur des reproductions agrandies, grâce aux crayons de couleur mis à disposition par Uniball Posca.

▷ Rencontre- coloriage // mercredi 06 novembre à 19h

▷ Librairie des Éditeurs associés 
    11 rue de Médicis, 75006 Paris • RER B Luxembourg ou M° Odéon

▷ Entrée libre