ta résonance, ma retenue
Rencontre avec Serge Ritman

Performance, lecture et dédicace avec Serge Ritman autour de son livre ta résonance, ma retenue paru aux éditions Tarabuste.

On écrit toujours le même livre. Non au sens d’une répétition. A moins que le trépignement n’approfondisse l’orientation. Et s’agissant de
ce livre, on pourrait parler d’apnée. Pendant au moins une vingtaine d’années. Les voix qui font le livre auraient enfin trouvé leur écho. Ta
résonance. Ce n’est pas une théorie mais une expérience : pas de je sans tu.
C’est le départ du livre : « il se réveille avec une phrase qui lui ressemble, à elle ». Livre d’un amour qui ne cesse de se chercher et, dans le même mouvement, livre de la recherche d’une cause éperdue. Car c’est avec les rimes intérieures que l’engagement s’approfondit. Jusqu’à l’Illyrie. Quelque part au coeur de l’ancienne Yougoslavie pendant ses années de guerre récente. L’Illyrie d’un « à jour » qui part vers l’inconnu. Au coeur des banlieues et des plages – faubourgs de nos contes et mécomptes de Cergy à Cerisy. L’inconnu(e) ? Pas un peuple qui manque mais une écoute qui cherche à en répondre jusque dans l’adresse amoureuse, sa retenue autant que sa volubilité. On n’écrit jamais le même livre. Parce qu’on veut de l’air. Pour vivre. Dans ta résonance. L’impératif de la voix libre. Et tout ce livre comme une volubilité en apnée. Des lettres à la ronde, pour ma retenue. (Serge Ritman)

▷ Mercredi 27 septembre à 19h
Librairie des Éditeurs associés
• 11 rue de Médicis, 75006 Paris • RER B Luxembourg ou M° Odéon
Entrée libre

Aventuriers malgré eux

Une rencontre animée et proposée par Julien Delorme dans le cadre du cycle Libraire d'un jour.

Ils sont paysans, villageois ou petits notables de province et se retrouvent projetés, par la fatalité ou une volonté peu commune sur les routes d'une vie hors du commun. On ne choisit pas toujours l'aventure. Elle s'impose parfois aux individus avec la brutalité de la guerre, au gré d'un désespoir amoureux ou d'un changement politique. L'occasion de revenir au cours de la soirée sur trois livres, trois portraits, trois parcours d'individus singuliers : l'anarchiste révolutionnaire Nestor Makhno, le Vaurien brésilien Leonardo, et le huguenot Leguat qui, chacun à leur insu, découvrirent les bonheurs et déconvenues de l'aventure.

Une soirée animée autour de trois ouvrages :
Histoire d'un vaurien de Manuel Antônio de Almeida (éditions Chandeigne)
La vie de Monsieur Leguat de Nicolas Cavaillès (éditions du Sonneur)
Makhno, une épopée de Malcolm Menzies (éditions L'échappée)

▷ Mercredi 20 septembre à partir de 19h
Librairie des Éditeurs associés
• 11 rue de Médicis, 75006 Paris • RER B Luxembourg ou M° Odéon
Entrée libre

La tête et le cou
Rencontre avec Maureen Demidoff

À quoi pensent les femmes russes ? L'anthropologue et journaliste Maureen Demidoff fait parler plusieurs générations et dévoile dans La tête et le cou (éditions des Syrtes) leur vision de l'histoire et de la société de la Russie d'hier et d'aujourd'hui.

▷ Mercredi 13 septembre à 19h
Librairie des Éditeurs associés
• 11 rue de Médicis, 75006 Paris • RER B Luxembourg ou M° Odéon
Entrée libre

Roger Dewint

À l'occasion de l'exposition de gravures présentées dans la collection Monomono de la revue Actuel, nous vous invitons à une rencontre et discussion avec l'artiste Roger Dewint.

// Exposition des gravures de Roger Dewint du 12 septembre au 7 octobre 2017

▷ Mardi 12 septembre à partir de 19h
Librairie des Éditeurs associés
• 11 rue de Médicis, 75006 Paris • RER B Luxembourg ou M° Odéon
Entrée libre

La Théo des Fleuves de Jean Marc Turine

Une lecture musicale avec Veronika Mabardi et Pirly Zurstrassen (accordéon)
En présence de l’auteur

Vendredi 22 septembre à 20h au Centre Wallonie-Bruxelles (Paris)

 La vieille Théodora ne marche plus, elle ne voit plus. Mais elle se souvient et raconte. Elle nous parle de sa vie, de ses rencontres, ses amours, ses espoirs, mais aussi ses errances, ses drames et ses désillusions.

Théodora est une enfant du fleuve. Née Rom, elle a voyagé au gré des vents. Traversant le temps, elle a vécu plusieurs vies. Née à l’aube du XXe siècle, elle le traverse tout entier. Temps de guerres, de communisme, d’oppressions répétées, l’histoire des Roms se révèle au fil du roman et se confond avec celle du siècle.

Naître femme, c’est s’exposer à la tutelle des pères et des maris,  Théodora le comprendra vite. Tout comme elle pressentira aussi que par la lecture et l’écriture, elle échappera à la fatalité. Aladin, le tendre amant, Nahum, le fils d’élection, Joseph, le marin, croiseront sa route. Personnages lumineux, ils partageront un temps sa vie avant qu’elle ne reprenne la route et construise sa destinée.

Une lecture-musciale où les voix du récit s’entremêlent et nous emportent dans une histoire forte et entière qui pousse à reconsidérer les questions de l’exil et de l’exclusion des Roms à la lumière de l’histoire contemporaine.

Entrée libre.
Réservations : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 01 53 01 96 96

Une soirée en inauguration de la seconde édition du Salon Raccord(s) qui se déroulera dimanche 24 septembre 2017 de 11h à 20h à La Bellevilloise (Paris 20e)